lundi, 27 août 2018 11:22

A la découverte du néré (composant essentiel de BIOSAUCE)

Souvent jugé rustique, vieillot, ou mal conservé sur les marchés africains, les réalisations à base de graines de Néré ont peu de cote dans les milieux urbains où on préfère encore l’achat des cubes importés, visuellement plus attrayants, même si on ignore leur vraie composition.
Pourtant ce condiment appelé aussi moutarde africaine jouit d’une très bonne réputation dans les communautés traditionnelles d’Afrique de l’Ouest où il est utilisé pour relever de façon exceptionnelle le goût des repas.

Mieux connaitre le néré, vous emmènera à l’adopter à coup sûre.

De ses fleurs à ses grains, en passant par ses feuilles et ses fruits secs, le Néré encore appelé Parkia Biglobosa (nom scientifique), possède une contribution nutritionnelle importante. Ses graines riches en matières grasses servent à fabriquer un fromage végétal « SOUMBALA» ou « TCHOTOU » ou « AFITI » pour assaisonner les sauces.

Les avantages de sa composition sont immenses :

- Sa teneur en iode peut combattre l’apparition du goitre (remarquez que les peuples de la savane n'ont quasiment pas de goitre),

- Il favorise l’activité cardiaque ainsi que le fonctionnement du cerveau, fait disparaitre la douleur liée à l’irritation des nerfs,

- Il permet de lutter contre l’hypertension artérielle par sa consommation régulière,

- Il prévient également et réduit certaines formes d'anémie,

- Il renforce les défenses immunitaires, particulièrement en matière de prévention du cancer,

- Il soulage des piqûres et brûlures (il est coutume d'appliquer un cataplasme de « AFITI » sur les parties concernées en cas de piqûre de scorpion ou d'abeille,

- C’est un excellent remontant : il est recommandé d’en consommer en cas de grande fatigue pendant quelques jours, dans une soupe ou avec des légumes pas trop cuits...,

- Il est un anti-blennorragiques : c’est-à-dire qu’il lutte contre la gonococcie,

- Il est diurétique : augmente la production d’urine. Peut être utilisé en cas de sensation de gonflement ou ballonnement, jambes lourdes...,

- Il est fébrifuge : combat et guérit la fièvre,

- Il est tonique, donne de l’énergie physique et stimule l’activité de l’organisme,

- Il représente un désinfectant à usage corporelle (antiseptiques). Il tue et prévient la croissance des bactéries, champignons et virus,

- Il est un vermifuge : Propre à expulser les vers intestinaux,...

- On l'appelle aussi arbre à farine, arbre à fauve, caroubier africain (en raison de la ressemblance de sa gousse avec celle du caroubier).

Outre la production du « soumbala », on utilise les autres composantes de l’arbre. Ainsi, pour lutter contre la lèpre, on utilise les fleurs tandis que la pulpe du fruit sert contre la fièvre jaune, la constipation et l’ictère. Contre une morsure de serpent, le rameau de la plante suffit pour arrêter la progression du venin. On peut aussi utiliser les cosses comme engrais, ou comme poison pour la pêche ou encore comme crépi pour enduire les murs des cases.

Enfin, on pourrait ajouter à son palmarès qu'il est un produit bio, donc sans danger ni effets secondaires pour l'organisme, contrairement aux cubes d'assaisonnement qui foisonnent sur les marchés. D’ailleurs la bonne nouvelle aujourd’hui c’est l’introduction du nouveau bouillon culinaire «BIOSAUCE» fait spécialement à base de grains de néré et respectant les règles d’hygiène. En plus leurs emballages sont super attrayant.

Nous avons compris....Plus de raisons de dire non à la santé.

  • Félicitation à Monsieur Jacques LEMOU, producteur des bouillons Biosauce pour son effort de rapprocher davantage les consommateurs du bien-être.

Share on Myspace

Dernière modification le jeudi, 30 août 2018 16:13
Plus dans cette catégorie : « Bouillie de tapioca Riz gras au néré »